Roubaix stationnement

Accompagnement de projet urbain > Études de mobilité > Stratégie et programmation du stationnement

La stratégie stationnement pour « retrouver les trottoirs » dans un quartier NPNRU

Fichier PDF :

Plus qu’ailleurs, le territoire Roubaisien est un territoire adapté à la marche, mode de déplacement principal des habitants. Mais ce mode est malheureusement contraint par l’absence de cheminements confortables et sécurisés, par des trottoirs souvent occupés par la voiture en stationnement. De fait, la part de l’espace-rue dédié pour le piéton, le vélo et le végétal est très insuffisant, représentant autour de 20%. Il faut retrouver le confort et la continuité des parcours du quotidien (Gare, école, collège, gymnase, parc, commerces/marché), améliorer l’ambiance de la rue pour redonner le plaisir de la marche, de la déambulation. Cela nécessite de trouver des marges de manœuvre via la rationalisation du plan de circulation et des espaces dévolus au stationnement.

Notre travail a été d’accompagner le projet d’espace public défendu par l’équipe en faisant une analyse précise de la situation actuelle et en définissant une stratégie de rationalisation du stationnement.

Le point de départ de l’étude a été la réalisation d’une enquête d’occupation/rotation sur l’ensemble du quartier. La méthodologie avec lecture de plaques a permis de suivre les usagers d’un passage à l’autre, d’identifier les véhicules immobiles, de discriminer les résidents, les pendulaires et les visiteurs. Le constat a permis de faire comprendre aux élus, l’abondance de l’offre existante et les problèmatiques créées par le manque de contrôle et de maitrise des espaces publics par la collectivité.

A partir de ce constat, on a pu définir une stratégie pour retrouver la maitrise des espaces publics et des trottoirs confortables sans obstacle :

  • Suppression des places nécessaires aux continuités piétonnes, protection des trottoirs par le mobilier et les plantations ;
  • La mobilisation des parkings pour gérer la demande liée au développement des sites d’emplois ;
  • La réglementation du stationnement pour encourager la rotation sur l’axe principale commerçant ;

Le développement de petites poches de stationnement dans les dents creuses pour compenser localement des pertes de places.